14 novembre : 5e Journée mondiale des pauvres

Publié le 9 novembre 2021 - 11:30

C’est le Pape qui l’avait instituée en 2017. Le 14 novembre 2021, Lourdes fête la 5e Journée mondiale des pauvres. C’est le Père Benoît Domergue qui célébrera la messe, à 10h, à la Grotte.

 

« Les pauvres, vous en aurez toujours avec vous » (Marc 14, 7)

Une journée mondiale explicitement voulue par le Pape François. Elle a été promulguée par l’Eglise Catholique en 2017 et, en ce 14 novembre 2021, nous célébrons la 5e édition.

Notre société où la consommation effrénée a été érigée en valeur suprême, aura certainement un peu de mal à faire sienne ce regard à offrir au pauvre. Mais qu’importe, il faut le proposer et redonner à chaque femme, chaque homme, vivant dans la précarité, la conscience de sa propre dignité humaine. « ce que vous ferez au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le ferez… » (Matthieu 25, 40)

Le Pape François nous aide à comprendre le geste de cette femme, que « Jésus lui-même nous permet de saisir le sens profond du geste accompli par la femme qui lui a versé le parfum sur la tête. Il dit : « Laissez-la ! Pourquoi la tourmenter ? Il est beau le geste qu’elle a fait envers moi » (Marc 14, 6). Jésus sait que sa mort est proche et voit dans ce geste l’anticipation de l’onction pour son corps sans vie avant qu’il ne soit placé au tombeau. Ce point de vue va au-delà de toute attente des convives. Jésus leur rappelle que le premier pauvre c’est Lui, le plus pauvre parmi les pauvres parce qu’il les représente tous. Et c’est aussi au nom des pauvres, des personnes seules, marginalisées et discriminées que le Fils de Dieu accepte le geste de cette femme. Par sa sensibilité féminine, elle montre qu’elle est la seule à comprendre l’état d’esprit du Seigneur. Cette femme anonyme – peut être destinée à représenter l’univers féminin tout entier qui, au fil des siècles, n’aura pas voix au chapitre et subira des violences – inaugure la présence significative des femmes qui participent aux événements culminants de la vie du Christ : sa crucifixion, sa mort et son ensevelissement ainsi que son apparition comme Ressuscité. Les femmes, si souvent discriminées et tenues à l’écart des postes de responsabilité, sont au contraire, dans les pages des Évangiles, protagonistes dans l’histoire de la révélation. Et l’expression finale de Jésus, qui associe cette femme à la grande mission évangélisatrice, est éloquente : « Amen, je vous le dis : partout où l’Évangile sera proclamé – dans le monde entier – on racontera, en souvenir d’elle, ce qu’elle vient de faire » (Marc 14, 9). (Pape François, à Rome, Saint-Jean-de-Latran, 13 juin 2021, en la mémoire de saint Antoine de Padoue).

« À partir d’eux »

Le groupe Place et Paroles des Pauvres du Sanctuaire, désiré par le sanctuaire et le réseau Saint-Laurent (Secours Catholique France) est constitué de personnes en fragilité psychique, ou en grande précarité. Il invite à vivre un week-end particulier avec la saveur de ce qu’ils ont à révéler sur l’évangile : « Ce que tu as caché aux sages et aux savants tu l’as révélé aux tout-petits (Matthieu 11, 25-27).

Ce temps commence par une veillée de l’adoration le samedi 13 novembre à Lourdes.

Le dimanche vous est proposé de vivre la messe dominicale à 10h à la Grotte avec leur message d’espérance, de joie et de fraternité à partir de leur foi profonde et simple.
Cette messe est diffusée par KTO. « Nos amis vont participer au rite pénitentiel et à la prière universelle. Ils diront également les lectures », précise l’abbé Benoît Domergue qui préside cette célébration.
Après un repas partagé, (pique-nique tiré du sac) l’après-midi continue en partenariat avec Fratello, pour vivre la prière internationale avec eux et avec le Pape François en mondiovision à 15h à l’église Sainte Bernadette.
Pour terminer, avec le chapelet de 15h30, les personnes se rappellent aussi combien Bernadette est importante pour elles, et elles vous invitent même si « des pauvres vous en aurez toujours »…

Contact Olivier Barrey
06 41 37 26 75
olivbarrey1@gmail.com
pour le réseau Saint-Laurent et
le groupe Place et Paroles des Pauvres du Sanctuaire