Plaque commémorative d'une famille décimée à Oradour-sur-Glane

Vous êtes ici

Lourdes : à la Grotte, Christiane et Robert Hébras ont rendu hommage aux 642 victimes d'Oradour-sur-Glane

Robert Hébras, l'un des six survivants du massacred'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne, France), a répondu à l'invitation des organisateurs du pèlerinage-rencontre des anciens combattants, à Lourdes. Il est venu avec son épouse, Christiane...

Le 22 juin 2018, Robert Hébras, l'un des six survivants du massacre (642 morts, essentiellement des femmes et des enfants), le 10 juin 1944, de la population du petit village d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne, France), a répondu à l'invitation des organisateurs du pèlerinage-rencontre des anciens combattants, à Lourdes. Il est venu avec son épouse, Christiane : ils ont déposé à la Grotte des apparitions une rose cueillie dans leur jardin d'Oradour. Une rose pour la Vierge Marie mais aussi une rose en hommage aux 642 victimes d'Oradour dont la majorité étaient des femmes et des enfants.

Tabs

Robert Hébras le 22 juin 2018 à Lourdes

Conférence à Lourdes : la vérité de Robert Hébras sur le drame d'Oradour-sur-Glane auquel il a survécu le 10 juin 1944

"La vérité, c'est ce que j'ai vécu", rappelle sans cesse Robert Hébras qui avait 19 ans lorsque des soldats de la division Das Reich ont mis à feu et à sang son village d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne, France), un certain 10 juin 1944. Cette conférence, donnée à Lourdes le 22 juin 2018, est le témoignage authentique de Robert Hébras, l'un des six survivants du massacre d'Oradour. Un document exceptionnel.

Robert Hébras le 21 juin 2018 à Oradour-sur-Glane

Robert Hébras, dernier survivant d'Oradour-sur-Glane, est à Lourdes !

Robert Hébras est à Lourdes à l'invitation des organisateurs du pèlerinage-rencontre des anciens combattants. Robert Hébras avait 19 ans lorsque, le 10 juin 1944, sa vie a basculé dans l'horreur à Oradour-sur-Glane (France). Une femme et cinq hommes ont pu fuir l'enfer de la tuerie. Robert Hébras était l'un d'eux. Il en est leur dernière voix.