La ville de Lourdes et son château fort

Vous êtes ici

Véronique a répondu "oui" à l'appel de Lourdes et sa vie en est changée

Véronique a répondu "oui" à l'appel de Lourdes et sa vie en a été changée

Véronique est venue à Lourdes pour la première fois en 2016, accompagnée par son compagnon, Guy. Elle y est revenue avec lui en 2017 "sans trop savoir pourquoi." Au cours de ses deux passages dans le Sanctuaire, elle a vécu des choses intenses. Des moments de grâce qu'elle nous partage, avec les éclairages de Guy.

L'histoire de Véronique

En 2016, le diagnostic tombe : maladie grave "inguérissable". Après quelques jours d’abattement, Véronique ressent l’appel de Lourdes. Elle ne connaissait pas du tout le Sanctuaire - sauf par les médias - et elle n'était pas pratiquante. Un appel vraiment impérieux : "Il fallait que je m’y rende". A peine arrivée, tandis qu'elle attend son tour aux piscines, elle se met à pleurer ; Impossible d’arrêter les larmes. A la sortie du bain, elle éprouve le besoin de faire le chemin de croix sur la colline. Malgré une extrême fatigue, elle sent qu'elle doit le faire… jusqu’au bout. Elle y parvient. Durant ce premier pèlerinage, elle a beaucoup prié, "non pas pour demander ma guérison, mais pour recevoir assez de force et de courage pour supporter la maladie". Ce n’est que rentrée chez elle qu'elle a commencé à se sentir mieux, chaque jour un peu plus. Les derniers examens montrent que la maladie a très nettement reculé. Depuis, elle va plus souvent à la messe, cela lui donne "tellement de force et de paix". Ses proches, surtout la famille de Guy, son compagnon, n’ont cessé de prier depuis un an. "Cette union de prière a été comme une bulle protectrice autour de moi." En 2017, Véronique désire revenir à Lourdes. Il lui semblait entendre la Vierge lui dire : « Ce n’est pas fini, reviens ! » Elle est donc revenue durant l'été. Sur le portail de la basilique Notre-Dame du Rosaire, elle a découvert "la porte de la Vie" et "la porte de la Lumière" (ces expressions sont inscrites en mosaïques de part et d’autre de la Grande Porte). "Je me suis sentie appelée à entrer par la porte de la vie et à sortir par la porte de la lumière. Ce que j’ai fait." Dès lors, elle dit "vivre une renaissance". Elle s'est mise en route sur le chemin de la foi, "avec la Vierge Marie et Bernadette de Lourdes qui me servent de guide"...

Tabs

Dans la même rubrique

Earvin, un jeune du Cenacolo, a reçu le baptême à Lourdes

"Par le baptême, je suis né à Lourdes" : l'intense témoignage d'Earvin de la communauté Cenacolo de Lourdes

Earvin était un jeune mal dans sa vie. Il est arrivé à Lourdes, en stop, avec l'espoir de s'en sortir. Sur son chemin, il a rencontré la communauté Cenacolo...  A l'image de Bernadette Soubirous qui a gratté la boue du sol de la Grotte pour en faire jaillir une eau pure, Earvin a ensuite découvert la Source qu'est Jésus Christ, le Dieu d'Amour. Une grâce inestimable qui l'a fait "renaître d'en haut" par le baptême.