« Au bout de dix ans de mariage, je n’avais toujours pas d’enfant. J’ai invoqué sainte Bernadette. Dans ma prière, je ne demandais rien. Si j’ai un enfant, je serai heureuse. Si je ne dois pas en avoir, je le serai tout autant. A la grâce de Dieu. Je priais ainsi chaque jour, chez moi, et dans les églises Sainte-Bernadette et Notre-Dame de Lourdes, proches de mon domicile, à Sydney (Australie). Et Bernadette est née. Aujourd’hui c’est une jeune fille de 18 ans, très douce, très bienveillante. Puis, deux ans plus tard, Nassar est né. Un beau garçon de 3 kg, en parfaite santé… pendant 4 jours. Lorsque tout à coup, c’était le vendredi saint, il fait un arrêt cardiaque.

Ranimé il reste pourtant dans le coma. Les médecins voulaient débrancher les appareils qui le maintenaient en vie. J’ai refusé. Malgré le risque qu’il soit aveugle, sourd, muet, comme me le répétait l’équipe médicale. J’ai prié sainte Bernadette, Notre-Dame de Lourdes et saint Charbel ( je suis d’origine libanaise). Il sort du coma le lundi de Pâques ! Aveugle, sourd, muet et le corps complètement flasque. Il n’ouvrait pas la bouche et ne tenait pas assis. Il a fallu plusieurs interventions chirurgicales pour qu’il puisse s’alimenter. Il est resté neuf mois à l’hôpital. Avec mon mari, ma sœur et ma mère, nous avons beaucoup prié, invoquant toujours Notre-Dame de Lourdes, Bernadette Soubirous, et saint Charbel. Dieu a fait mentir tous les pires pronostics de la science.

Aujourd’hui, Nassar est un grand jeune homme de 16 ans. Il voit, il entend, il parle. Il est atteint d’un autisme. Mais qu’est-ce que la normalité ? Après Nassar, est née mon troisième enfant, une fille, nous comblant parfaitement de joie. Chaque jour, je rends grâce. Je viens à Lourdes aussi régulièrement qu’il m’est possible. C’est mon plus beau cadeau. J’y trouve tant de paix ! » Elisabeth (Sydney, Australie)