Le dernier train corail de pèlerinage est arrivé à Lourdes

Un train corail

Lundi 6 octobre 2014, pour une dernière et ultime fois, un train corail de pèlerinage a traversé la France à destination de Lourdes. C’était dans le cadre du pèlerinage du Rosaire (France). Désormais, il n’y aura plus jamais de train Corail de pèlerinages, mais uniquement des rames TGV. Reportage vidéo.

Le dernier train corail de pèlerinage est arrivé à Lourdes

La fin des voitures-ambulances

Lundi 6 octobre 2014, un train corail doté d’une voiture-ambulance équipée pour accueillir les voyageurs très diminués ou handicapés a effectué son dernier trajet entre Boulogne-sur-Mer et Lourdes. Il est arrivé mardi 7 octobre, jour du Rosaire, en gare de Lourdes. Une page de l’histoire de Lourdes et du chemin de fer s’est définitivement tournée : plus aucun train corail ne transportera des pèlerinages. « Le matériel que nous utilisions depuis plusieurs dizaines d’années sera réformé dans les prochaines semaines, nous ne verrons plus ces voitures Corail peintes en bleu qui transportaient les grands malades et les handicapés vers le Sanctuaire de Lourdes », résume le frère Lionel Gentric. Ce dominicain est le responsable régional du pèlerinage du Rosaire, le plus grand pèlerinage francophone accueilli à Lourdes. Lundi, 1350 Nordistes dont 135 handicapés accompagnés par 300 hospitaliers bénévoles (infirmières, médecins, brancardiers…) se sont rendus à Lourdes. Pour les valides, deux TGV Atlantique ont effectué le voyage de jour à partir des principales gares de la région. Pour les pèlerins handicapés et leurs accompagnateurs, les deux liaisons par Corail avec voiture-ambulance s’opéraient au départ du littoral et de Tourcoing, avec un trajet qui dure toute la nuit.