Sainte Bernadette vénérée dans 46 diocèses espagnols du 1er septembre au 13 décembre

Le 1er septembre dernier, le diocèse de Vitoria a été le premier à accueillir les reliques de sainte Bernadette. Ainsi débute un pèlerinage qui verra 46 diocèses espagnols accueillir pendant tout l’automne les reliques de la voyante de Lourdes et s’achèvera, le 13 décembre prochain, à Pampelune et Tudela. Retrouvez ci-après cette belle vénération rendue possible grâce à l’engagement des Hospitalités Notre-Dame de Lourdes en Espagne.

Sainte Bernadette vénérée dans 46 diocèses espagnols du 1er septembre au 13 décembre

A l’occasion de son jubilé – le 175e anniversaire de sa naissance et le 140e de sa mort – sainte Bernadette visite l’Espagne

Itinéraire des reliques en Espagne (depuis le début de l’organisation de ce pèlerinage, les demandes n’ont cessé d’affluer. A ce jour, 46 diocèses les ont demandées).

Le calendrier de la pérégrination

Sainte Bernadette à Vitoria (1er-2 septembre)

Les reliques de sainte Bernadette présentées en la cathédrale de Vitoria par les hospitaliers de l’Hospitalité de Notre-Dame de Lourdes de Saint-Sébastien.

Dans la principauté des Asturies

Les reliques ont été accueillies en l’église de La Pola Llaviana (Asturies).

Il suffit d’aimer

Dans l’année 1858, une femme habillée de blanc avec une ceinture bleue demandait à une jeune fille malade et sans instruction de transmettre un message. Ce message n’avait rien de nouveau, il s’agissait tout simplement de rappeler l’Évangile : commission que la jeune Bernadette réalisait en disant : « Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire. »
Aujourd’hui, en 2019, Bernadette continue à transmettre son message. Du moins c’est comme cela que nous le comprenons, tous ceux qui ont eu la chance de suivre le voyage de ses reliques d’abord en Italie, en Allemagne et maintenant en Espagne. Ces 9 et 10 septembre, les Asturies ont eu la joie d’accueillir Bernadette. Elle est passée par Oviedo, Gijón, Avilés et Pola de Llaviana, nous appelant à nous souvenir de la réponse à la demande de la Vierge : vivre l’Évangile, comme Bernadette, de manière simple et exemplaire : “Il suffit d’aimer.”
Que la Sainte Vierge et Bernadette nous aident a vivre l’Évangile et à nous rapprocher du Seigneur chaque jour un peu plus !

María Gutiérrez Amieva

Diocèse de Santander (5-7 septembre)

Santander en Cantabrie. Exposition des reliques sur l'autel de la cathédrale.

Diocèse d’Astorga (19-21 septembre)

Les reliques de sainte Bernadette à El Barco de Valdeorras, à Ponferrada et à Astorga.

A Valladolid (23-25 septembre)

Sainte Bernadette à la cathédrale de Salamanque, du 25 au 27 septembre

Visite à la Résidence des Petites Sœurs des Pauvres, à Salamanque

Procession aux flambeaux à l’intérieur de la cathédrale (Salamanque)

Bernadette accueillie à Salamanque comme une parente

Les habitants de Salamanque ont reçu Bernadette dans leur ville comme un membre de la famille qu’ils ont l’habitude d’aller voir et qui, après de nombreuses années d’attente, arrive pour connaître leur quotidien.

Cela a été l’occasion de célébration pour tous, adultes, enfants, grands et petits. Nous avons voulu accompagner Bernadette pendant son séjour dans notre ville.

Nous pouvons citer quelques moments très émouvants de son séjour :
La voir entrer par la porte de la cathédrale, notre cathédrale, c’était la voir arriver chez nous après ce long voyage. Le sentiment était semblable à celui que nous expérimentons quand nous arrivons à Lourdes et que nous nous approchons du Sanctuaire. Quand nous pouvons voir la Vierge à travers le grillage gris nous accueillant dans sa maison.
La procession aux flambeaux à l’intérieur de la Cathédrale a été un moment unique. Parcourir toutes les chapelles avec elle, c’était comme si on faisait le tour de nos amis et famille, avec des cierges pour illuminer et chauffer ce parcours froid et sombre de notre cathédrale. Si on fermait les yeux on pouvait croire qu’on était aux portes de la Basilique de Notre-Dame du Rosaire, il ne nous manquait que le bruit de l’eau qui coule.

On gardera le souvenir de cette visite au plus profond de nos cœurs, jusqu’à ce qu’on puisse aller à nouveau chez elle. Car sans ce rendez-vous annuel, rien ne serait pareil !

I.M Juan Bravo

Au revoir et départ pour la destination suivante, Coria-Cáceres (27-29 septembre)