Alors que les pèlerins individuels sont très présents dans le Sanctuaire, il reste désormais à faire en sorte que les pèlerinages organisés soient de retour. Les meilleurs ambassadeurs sont ceux qui sont venus, malgré le contexte très spécial, en petites délégations des pèlerinages qui auraient dû être là.

Ci-dessous le témoignage de Madame Christine Demaria, présidente de l’hospitalité d’Avignon.