Une voix réveille Sali  : « Lève-toi ! Va à Lourdes ! »

Née en Côte d’Ivoire, au sein d’une famille musulmane, Sali n’a jamais prié. Elle ne sait ni lire ni écrire. Absolument rien ne la prédestine à une rencontre avec Notre-Dame de Lourdes. En 1977, elle arrive en France, en région parisienne. A peine scolarisés, ses quatre enfants se convertissent au catholicisme. C’est une chute en se rendant à son travail qui va bouleverser sa vie.

Une voix réveille Sali  : « Lève-toi ! Va à Lourdes ! »

Au bout de trois mois, je ne peux reprendre le travail, car je tombe lorsque je sors. Un matin, à 4h, je suis réveillée par deux tapes sur la cuisse et une voix qui me dit : « Lève-toi ! Va à Lourdes ! » Je ne connais rien de Lourdes. Lors d’un rangement, mon directeur m’avait proposé de choisir un livre. Je ne sais pas lire. J’en choisis un pour sa couverture. Je demande à ma fille… c’est l’histoire de Bernadette Soubirous ! Me voici donc devant cette invitation mystérieuse. Une de mes amies se rend régulièrement à Lourdes. Je lui demande de m’accompagner. La Providence nous procure l’argent pour le voyage et le séjour. Dans le train qui nous conduit à Lourdes, je sens une présence rassurante qui m’enveloppe. Devant la Grotte, je demande à mon amie : « Qu’est-ce que je fais ? Je ne sais pas prier. » Elle s’énerve : « Dis donc, tu m’as réveillée à 6h du matin pour venir à Lourdes. Maintenant que tu y es, tu vas bien trouver quelque chose à dire à Marie. Parle dans ton dialecte. Parle-lui comme à une personne ! » Des mots me viennent : « Je ne sais pas qui m’a fait venir ici. Je me remets entre vos mains. » Nous allons ensuite aux piscines. Je suis toute tremblante. Les hospitalières prient pour moi. A peine entrée dans l’eau, je suis libérée de mes fardeaux. Dès mon retour en région parisienne, je reprends mon travail. Je suis revenue à Lourdes les années suivantes pour rendre grâce. J’y vis depuis ma retraite. J’ai reçu le baptême entourée de toute ma famille. Je suis engagée dans le Mouvement Sacerdotal Marial. J’apprends à lire avec… Le Journal des grâces. Merci Lourdes !
Sali (France)