Une exposition Saint-Benoît-Joseph Labre

Autre illustration du thème d’année « Heureux vous les pauvres », une exposition sur saint Benoît-Joseph Labre est présentée, à partir du 11 février 2019, dans les locaux de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes (Accueil Jean-Paul II). Vous pourrez ainsi découvrir la vie du saint patron des hospitaliers, mendiant et pèlerin, et son lien avec Lourdes et Bernadette.

Une exposition Saint-Benoît-Joseph Labre

Benoît-Joseph Labre, né le 26 mars 1748 à Amettes, du diocèse de Boulogne-sur-Mer (nord de la France) et décédé le 16 avril 1783 à Rome, est un pèlerin mendiant français qui parcourut les routes d’Europe. Surnommé le « Vagabond de Dieu », il a tenté à plusieurs reprises sans succès d’entrer dans la vie monastique. Le Père Abbé de La Grande Trappe de Sept-Fons ne l’accepte pas non plus et lui dit: « Dieu vous veut ailleurs. » Il se met alors en route pour un pèlerinage perpétuel, avec Dieu seul pour compagnon. En sept ans il parcourt toute l’Europe, de sanctuaire en sanctuaire. Il partage la vie des sans-abri, dans un extrême dénuement. Rome est son lieu de prédilection. Il s’abrite dans les ruines du Colisée où il partage aux pauvres tout ce qu’on lui donne. Il est recueilli mourant le mercredi saint. Dès sa mort connue, les gamins et le peuple de Rome s’en vont par les rues de Rome en criant: « Le saint est mort ! » Les miracles se multiplient sur son tombeau. Bénéficiant ainsi d’un culte précoce et populaire, il est un défi au matérialisme d’une société vouée à l’argent. Il est le saint patron des sans-domicile fixe, des pauvres et des exclus. Béatifié par Pie IX en 1860, il est canonisé par Léon XIII le 8 décembre 1883.

Saint Benoît-Joseph Labre à Lourdes

Vous pouvez voir la statue de saint Benoît-Joseph Labre dans le Sanctuaire, près de l’Abri Saint-Michel où les hospitaliers de Notre-Dame de Lourdes peuvent venir se restaurer. Dévoilée et bénite le 10 juin 2012 par Mgr Jaeger, évêque d’Arras (France), et Mgr Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, elle a été offerte à l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes dont Benoit-Joseph Labre est le saint protecteur. La statue a été taillée dans une pierre de Belgique par un sculpteur du Pas-de-Calais.

2019 : Année Bernadette

Cette année, durant les Journées de Lourdes, du 8 au 11 février, le sanctuaire nous propose de méditer sur nos pauvretés (incrivez-vous sur le formulaire prévu à cet effet). A cette occasion, le samedi 9 février, à partir de 21h (église Sainte-Bernadette), Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque de Bayeux-Lisieux (France), nous fera entrer dans l’histoire de ce « vagabond de Dieu » qui, comme sainte Bernadette, a connu « le secret de la joie ». Le Père André Cabes publie en février Les Catéchèses de Lourdes pour vivre une année avec Bernadette. Il nous invite à nous interroger sur « le lien paradoxal entre pauvreté et bonheur. » Le Père recteur du Sanctuaire s’appuie également sur « la figure de cet autre saint de Lourdes, patron de l’Hospitalité, Benoît-Joseph Labre, le saint mendiant… Il n’aurait pas échangé sa place pour tout l’or du monde. »

La Prière de saint Benoît-Joseph Labre « Jésus est avec nous ! »

« Jésus-Christ, Roi de gloire, est venu en paix, Dieu s’est fait homme. Le Verbe s’est fait chair. Jésus-Christ est né de la Vierge Marie. Jésus-Christ allait en paix au milieu d’eux. Jésus-Christ a été crucifié. Jésus-Christ est mort. Jésus-Christ a été enseveli. Jésus-Christ est ressuscité. Jésus-Christ est monté au ciel. Jésus-Christ triomphe, Jésus-Christ règne. Jésus-Christ gouverne. Que Jésus-Christ nous délivre de tout mal, Jésus est avec nous ! Amen. »